Pourquoi change-t-on d'heure ?

Écrit par les experts Ooreka
Pourquoi change-t-on d'heure ?

Le changement d'heure est devenu une telle tradition qu'aujourd'hui, on ne se pose plus beaucoup de questions sur ses fondements... Alors, faisons le point : pourquoi change-t-on d'heure ? 

Changement d'heure : une question d'économies d'énergie 

En France, la décision du changement d'heure a été prise durant le choc pétrolier, en 1975.

Face à la flambée des prix de l'énergie, il a fallu aligner les heures de travail sur les heures d'ensoleillement, afin de faire des économies. Pari réussi, selon les sources du ministère. En effet, les derniers chiffres datant de 2009 estiment que le dispositif permet d'économiser 440 GWh, rien qu'en éclairage.

Harmonisation européenne du changement d'heure

Le changement d'heure en Europe 

Il n'y a pas qu'en France qu'on change d'heure deux fois par an !

En effet, le dispositif se justifie dans tous les pays qui connaissent des variations d'ensoleillement selon les saisons. Ainsi, en Europe, le système a progressivement été adopté depuis l'après-guerre jusqu'aux années 80. Dans un souci d'harmonisation, la date du changement d'heure est la même dans tous les pays de l'UE depuis 1998. On passe à l'heure d'été le dernier dimanche de mars et à l'heure d'hiver le dernier dimanche d'octobre. 

Bon à savoir : les autres pays adoptent des dates différentes, en fonction de leurs spécificités. Par exemple, au Canada on change d'heure la deuxième semaine de mars et la première de novembre.

Une particularité française 

Historiquement, l'horaire en France a toujours été le même que celui d'Angleterre.

Or, depuis 1940, l'heure légale n'est plus celle du fuseau horaire de Londres. En effet, pendant l'Occupation, l'heure officielle fut modifiée afin d'être la même qu'en Allemagne. Encore aujourd'hui, en hiver la France est à GMT+1 et en été à GMT+2 par rapport au fuseau officiel de Londres (GMT). 

Le système du changement d'heure remis en question 

Remise en question énergétique 

Certains experts estiment qu'avec les dispositifs permettant aujourd'hui de faire des économies d'énergie, le changement d'heure n'est plus justifié.

Par exemple, s'éclairer avec des ampoules basse consommation ne coûte presque rien ! Ainsi, le changement d'heure pourrait être abandonné en Europe, d'autant qu'il n'est pas sans conséquence pour la santé.

Remise en question chrono-biologique 

Le changement d'heure a des effets néfastes sur notre santé, et notamment sur notre rythme de sommeil :

  • Les personnes les plus vulnérables sont les personnes âgées et les bébés.
  • D'ailleurs, le retour à l'heure "normale" (en hiver) est beaucoup mieux toléré par l'organisme que le passage à l'heure d'été. Notre corps préférerait donc rester à l'heure du soleil. 

Des difficultés de mise en place ? 

La suppression du changement d'heure est aujourd'hui une compétence européenne. La direction Mobilité et Transport de la Commission a d'ailleurs commandé une étude sur le sujet.

Toutefois, revenir sur ce principe serait juridiquement difficile. En attendant, la France a toujours la possibilité, si elle le souhaite, de gagner une heure en s'alignant sur son fuseau horaire géographique. 

Bon à savoir : certains pays ont déjà renoncé au changement d'heure. C'est le cas de la Russie, de l'Égypte ou encore de la Tunisie.

Envie d'approfondir le sujet ?



Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AB
alain-michel burtin

agent immobilier | cabinet burtin immobilier / viager.info

Expert

MC
marc conseiller

conseiller

Expert

pA
pierre aglt (64)

retraité electricien

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !