Économie énergie électrique

Écrit par les experts Ooreka

Ne gaspillons pas inutilement la production d'électricité !

Pour économiser l'énergie électrique, il est primordial d'utiliser celle-ci à des usages spécifiques comme l'éclairage, le froid, l'électroménager ou le multimédia.

Cela consiste à consommer intelligemment comme pour les économies de chauffage.

Énergie électrique : qu'est-ce qui consomme le plus ?

Prise murale branchements fils noirs

Si on se réfère aux usages dits « spécifiques », les équipements qui consomment le plus sont :

  • Au niveau de l'électroménager :
    • Ce sont les appareils qui fonctionnent le plus longtemps qui consomment le plus, comme les appareils de froid tels que le réfrigérateur et le congélateur.
    • C'est-à-dire qu'ils peuvent consommer à eux deux jusqu'à 1 000 kWh/an.
  • Au niveau de l'éclairage :
    • Ce sont les lampes à incandescence (lampe classique, lampe halogène, lampe à fluorescence).
    • Préférez des ampoules à économie d'énergie comme les LED (diodes électroluminescentes).
  • Autres : n'oublions pas le sèche-linge, l'aquarium si vous en possédez un, le téléviseur, le four et autres appareils de forte puissance qui sont aussi très énergivores.

Qu'est-ce que l'étiquette économie d'énergie ?

La CEE a rendu l'étiquette économie d'énergie obligatoire depuis 1995 pour les appareils électroménagers. Elle a évolué en 2011.

Cette étiquette permet d'évaluer à quelle classe énergétique appartient l'appareil que vous souhaitez acheter.

Il y a donc une note de A+++ à D avec une couleur déterminée ( A+++ à G pour les réfrigérateurs à absorption).

  • A+++ – l'appareil ne consomme pas beaucoup d'énergie (couleur verte),
  • D – l'appareil est énergivore (couleur rouge).

Bon à savoir : il est recommandé de choisir l'électroménager bénéficiant de l'écolabel européen qui se chargera de réduire vos consommations d'énergie électrique symbolisé par une fleur, car ils sont conformes aux critères écologiques exigés.

À noter : aujourd'hui, les appareils électroménagers étant de plus en plus performants, l'échelle de cotation n'est plus homogène, et des catégories A+, A++ et A+++ ont été créées. Il est possible d'avoir un appareil A+, qui pourtant est le plus énergivore du marché, les classes B à G n'étant plus utilisées pour certains produits. Le Parlement européen a adopté une résolution le 13 juin 2017 visant à rééchelonner la cotation de l'efficacité énergétique des produits. Le nouvel étiquetage, prévu pour fin 2019, reprendra les couleurs actuelles allant du vert au rouge et un échelonnement de A à G. Les catégories intermédiaires (A+, A++, A+++) seront supprimées.

Économie énergie électrique : la domotique

Opter pour l'installation de la domotique à votre domicile consiste à relier :

  • les équipements électriques ensemble,
  • le chauffage,
  • l'eau chaude sanitaire,
  • l'éclairage, etc.

Tout cela, dans le but de consommer le moins possible tout en privilégiant le confort de votre habitat.

Produire son électricité

Vous pouvez produire votre électricité grâce aux énergies renouvelables comme le solaire ou l'éolien.

Cette production décentralisée n'est pas obligée d'être raccordée au réseau pour produire de l'électricité qui peut être consommée ou vendue.

Celle-ci se fait en plus sans rejets polluants.

Aides financières et crédits d'impôt octroyés ?

Lors de la réalisation de travaux d'amélioration d'isolation, vous pouvez bénéficier, selon certaines conditions de :

  • différentes aides financières : Anah, collectivités territoriales, etc. ;
  • taux de TVA : 5,5 % pour la fourniture de matériaux et la main d'oeuvre lors de l'installation (travaux éligibles au crédit d'impôt) ;
  • crédit d'impôt ;
  • éco prêt à taux zéro et éco prêt à taux zéro collectif ;
  • prêt sur le livret développement durable ;
  • autres : exonération de taxes foncières, bonus COS.

Bons plans et gestes quotidiens

Voici, quelques bons plans et gestes quotidiens pour économiser de l'énergie électrique :

  • n'allumez une pièce que quand cela s'avère nécessaire dans le but de favoriser la lumière naturelle ;
  • optez pour des surfaces vitrées orientées au sud pour inviter le soleil dans vos pièces à vivre ;
  • choisissez un plan de cuisson à induction qui consomme moins qu'une cuisinière électrique très énergivore : cela vous fera aussi économiser 30 % par rapport aux surfaces vitrocéramiques ;
  • l'installation de la domotique à votre domicile permet de réduire de 6 à 10 % votre consommation d'énergie ;
  • installez un économiseur d'électricité : cela pourra réduire jusqu'à 30 % vos consommations électriques.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
david bletterer - paris -

agent immobilier | aab-immobilier.com

Expert

hL
hubert le gall

conseil gestion privée

Expert

philippe delaÎtre

optimisateur de droits de succession | masuccession.fr

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !