Faire son compost

Écrit par les experts Ooreka

Faire son compost est un geste en faveur de la protection de l'environnement.

Effectuer des achats écologiques, penser au recyclage et au tri sélectif permettent de préserver notre environnement.

Faire son compost

Qu'est-ce que faire du compost ?

Le compost correspond au résultat du recyclage de matières organiques, il a pour objectif de nourrir protéger et de fortifier nos plantes et le potager.

C'est aussi un engrais naturel et de qualité qui ne dégage aucune mauvaise odeur. Il est comparable à de l'humus utilisé pour l'agriculture et le jardinage.

Le compost améliore donc la croissance des végétaux.

Comment faire du compost ?

Pour faire du compost, vous utiliserez des déchets organiques compostables que vous trierez lors de votre tri sélectif. Cela s'appelle le compostage domestique comme :

  • les déchets de cuisine : épluchures, marcs et filtre à café, pain, reste de repas, fruits et légumes, croûtes de fromage, coquilles d'œuf, etc. ;
  • les déchets de maison : mouchoir en papier ou essuie-tout, papiers journaux non illustrés, copeaux, cendre de bois, plantes d'intérieur ;
  • les déchets de jardin  : tontes de gazon, mauvaises herbes, fleurs fanées, paille, branchages broyés.

Sont à proscrire de votre compostage domestique :

  • les déchets non organiques : verres, métaux, tissus, huile de vidange,
  • les litières pour animaux, excréments, coquillages, huile de friture,
  • les viandes et poissons sont aussi à éviter, car ils génèrent de mauvaises odeurs et attirent les animaux.

Réussir son compost

Pour réussir un bon compost, il faut mélanger, brasser, aérer et humidifier les déchets compostables.

Faciliter l'aération pour ne pas asphyxier les déchets a pour objectif d'éviter le pourrissement de ces derniers.

Un bon compost allie l'humidité et la présence d'air.

Faire du compost : bons plans

Le printemps est la meilleure saison pour fabriquer du compost. Le jardin vous donne ses produits en abondance, sachez les utiliser pour approvisionner votre composteur.

De ce fait, les déchets végétaux : massifs, tontes de pelouse, tailles de haie, feuillage, fleurs fanées, pourront rejoindre vos déchets de cuisine.

Pour éliminer les éléments qui n'ont pas été complètement compostés comme les branches, vous pouvez utiliser la méthode du tamisage pour affiner votre compost.

Pensez à votre potager, car il est très gourmand de compost pour :

  • l'ail, l'oignon, le céleri, les échalotes : prévoyez 1 kg/m²,
  • les fraisiers, melons, tomates, carottes, poireaux, asperges, endives : prévoyez 3 kg/m².

Vous pouvez aussi protéger du froid vos arbustes et haies en utilisant votre compost en paillis au pied des arbres.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !