Transport écologique

Écrit par les experts Ooreka

Le transport écologique réduit considérablement vos dépenses en carburant.

Femme pantalon blanc velo ville

Le transport écologique a pour objectif de réduire les émissions de gaz polluants et nos dépenses en carburant. De plus, l'utilisation massive de l'automobile est néfaste pour notre santé et notre environnement.

Pour ce faire, le transport durable a été mis en place comme : le transport collectif, le transport vert (vélo, marche à pied), l'autopartage, etc.

Pourquoi choisir le transport écologique ?

Le transport écologique a pour objectif principal de limiter considérablement nos dépenses en carburant qui ne cessent d'augmenter. Il permet de réduire, par la même occasion, la pollution qui est dangereuse pour la planète et notre santé.

Pour ce faire des moyens de transport écologiques ont été mis en œuvre pour limiter le gaspillage inutile de la consommation de carburant.

Transport écologique : quels sont les moyens mis en place ?

Différents moyens de transport écologiques ont été mis en place pour préserver la planète et notre santé comme :

  • les transports en commun ;
  • les transports verts (marche à pied, vélo) ;
  • d'autres moyens : covoiturage, écoconduite, l'autopartage, les voitures écologiques, etc.

Les transports en commun

Il existe plusieurs transports collectifs qui sont beaucoup moins coûteux que la voiture traditionnelle :

  • le train est moins polluant que la voiture, de plus il est pratique et plus rapide ;
  • le bus : les villes sont dorénavant équipées de bons réseaux de bus ;
  • le tramway qui dispose d'un moteur 100 % électrique, préserve la qualité de l'environnement.

Le transport vert

Le vélo, la marche à pied ou encore le roller pourront être privilégiés pour des petits trajets, sachant :

  • qu'il faut 8 minutes à pied pour faire 500 mètres ;
  • vous utilisez le même temps, sinon plus pour la voiture, car vous devez :
    • la sortir du parking ;
    • respecter les feux et les limitations de vitesse ;
    • faire face aux embouteillages ;
    • et enfin trouver une place de stationnement qui est souvent payante.

Le vélo, la marche à pied sont bons pour la santé et sont incontestablement les transports verts les plus intéressants pour les trajets courts. Plusieurs villes ont également mis en œuvre des dispositifs comme le Vélib' parisien pour se déplacer à vélo.

Les autres moyens de transport écologiques

D'autres moyens de transport écologiques sont aussi efficaces pour éviter d'utiliser la voiture traditionnelle :

  • Le covoiturage qui consiste à partager sa voiture avec des individus qui effectuent le même trajet.
  • L'autopartage : c'est un groupe de personnes qui se cotisent pour acquérir et entretenir un véhicule. La personne se sert de la voiture quand elle en a besoin. Une autre personne peut l'utiliser quand l'auto est au parking.
  • L'écoconduite est une conduite souple qui vous aidera à réduire votre consommation de carburant de 40 %.
  • Les voitures écologiques, comme le véhicule électrique ou la voiture hybride, sont aussi un moyen de transport écologique. Cependant, elles sont beaucoup plus chères à l'achat qu'une voiture traditionnelle.

Le certificat de qualité de l'air : Crit'Air

Le gouvernement a mis en place un dispositif permettant d'identifier les véhicules les moins polluants grâce à des pastilles de couleurs. Il s'agit du certificat de qualité de l'air (Crit'Air).

Les véhicules électriques et à hydrogène obtiennent une pastille verte. Les autres véhicules les moins polluants ont une pastille violette, jaune ou orange.

Les pastilles bordeaux et grises sont attribuées aux véhicules diesel répondant à la norme Euro 2 et Euro 3. Les véhicules les plus polluants, non classés, ne peuvent pas obtenir de vignette.

Bon à savoir : ce système de vignettes n'est obligatoire que dans certaines zones à circulation restreinte. Il est mis en place à Paris depuis le 15 janvier 2017. Les véhicules non classés ne pourront pas circuler de 8 h à 20 h en semaine. Les autres véhicules ne pourront circuler dans la zone qu'en dehors des périodes de pics de pollution.

Fonctionnement du dispositif

Tous les véhicules qui circulent dans une zone de circulation restreinte doivent pouvoir être identifiés par la vignette sécurisée de couleur correspondant à la catégorie du véhicule concerné, à savoir :

  • les voitures particulières ;
  • les deux roues ;
  • les trois roues ;
  • les poids lourds ;
  • les autobus ;
  • les autocars ;
  • les quadricycles.

Cette pastille constitue une sorte d'autorisation de circuler dans la zone de circulation restreinte. Elle est obligatoire dans certaines communes, comme Paris, et va devenir obligatoire dans d'autres villes soumises à des pics de pollution.

Modalité d'utilisation de la vignette

La vignette Crit'air doit être apposée :

  • sur la partie inférieure droite du pare-brise, à l'intérieur du véhicule ;
  • sur la fourche pour les véhicules à 2 ou 3 roues.

Tous véhicules à deux, trois ou quatre roues qui circulent dans une zone à circulation restreinte doivent faire apparaître la pastille de manière visible.

En cas de contrôle des forces de l'ordre, l'absence de vignette entraîne l'application d'une amende de 68 € même si le contrôle est effectué à un moment où le véhicule était autorisé à circuler dans la zone.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
pA
pierre aglt (64)

retraité electricien

Expert

LL
lucien lucienpel

isolation thermique et acoustique du bâtiment | retraité indépendant

Expert

jL
jean-claude leblanc

installation,dépannage,toutchauffage,vmc,isolation | de châteauvillain jc leblanc s.a.s. energie@

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !