GRDF Questions d'énergie #

Comparatif des énergies

Par Ooreka

Retour à l'accueil

Avec l'essor des énergies renouvelables et les innovations technologiques qui en découlent, il est de plus en plus difficile de faire son choix entre toutes les options. Pour bien faire votre choix sur une (ou plusieurs) énergie(s), voici quelques critères à prendre en compte.

La disponibilité des énergies

Le premier critère est votre logement. S'agit-il d'une maison ou d'un appartement ? Est-il en ville ou à la campagne ?

Appartement Maison dans le tissu urbain Maison isolée
Électricité Oui Oui Oui
Gaz naturel Si immeuble raccordé Si dans un secteur desservi* Si dans un secteur desservi*
Gaz en citerne Non** Si jardin assez grand pour recevoir la cuve Oui
Fioul En chauffage central de l'immeuble Si possibilité d'installer une cuve Si possibilité d'installer une cuve
Bois Non** Oui Oui
Réseau de chaleur Si immeuble raccordé Non Non
Aérothermie (pompe à chaleur air-air) Oui si accord copropriété pour poser le groupe en extérieur Oui Oui
Géothermie Non** Si terrain approprié Si terrain approprié
Solaire Non** Si les règles d'urbanisme le permettent Oui
Éolienne Non Non Oui

* Voir Comment savoir si mon logement est raccordé au gaz.

** Sauf situations particulières.

Le deuxième critère est votre localisation et son climat, pour que l'énergie choisie ait une efficacité optimale :

Région froide Région chaude Terrain dégagé
Électricité Possible mais coûteux Oui -
Gaz naturel Oui Oui -
Gaz en citerne Possible mais coûteux Oui -
Fioul Oui Oui -
Bois Oui Oui -
Aérothermie Non Oui, et permet en plus de climatiser -
Géothermie Oui Oui -
Solaire Oui, surtout si logement bien exposé Oui Oui
Éolienne - - Oui
Baromètre des énergies #
Des données fiables sur le prix des énergies
Voir le baromètre

Le coût

Une fois que vous avez listé les énergies possibles pour votre logement, la grande question est le prix. Or il est difficile de comparer le coût des énergies, étant donné les évolutions différenciées de chacune dans le temps. Il est d'autant plus difficile de prévoir les coûts futurs de l'énergie.

Consultez le comparatif du coût des principales énergies sur les 5 dernières années (données à partir de la base Pégase du ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer).

En moyenne ces dernières années :

  • l'énergie de chauffage la moins chère est le bois, puis le gaz naturel qui peut faire jeu égal compte tenu d'un meilleur rendement de production de chaleur ;
  • le fioul peut présenter (comme début 2016) un prix attractif mais il reste très fluctuant dans le temps ;
  • le prix de la chaleur fournies par les réseaux urbains est très disparate et globalement en hausse d'année en année ;
  • les énergies les plus chères sont l'électricité, en hausse constante ces dernières années, et le gaz propane (en cuve).

(1) Chaudière standard des années 1988 - 2000. Pour la chaudière au gaz naturel, hypothèse de consommation d'environ ~ 20 MWhPCS ; pour la chaudière au fioul, hypothèse de consommation d'environ 2 000 litres de fioul ;

(2) Convecteurs + Ballon électrique > 15 ans. Hypothèse de consommation d'environ 14 MWh d'électricité.

L'impact environnemental des énergies

Quel est l'impact environnemental de l'énergie choisie ? C'est aussi un critère à prendre en compte, car la multitude des décisions individuelles d'aujourd'hui fait la planète de demain.

Pollutions* Gaz à effet de serre Réserves mondiales
Gaz ++ ++ ++
Fioul +++ +++ +
Bois en bûches +++ + +++
Bois en granulés ++ + +++
Aérothermie + ++ +++
Géothermie + + +++
Solaire + + +++
Éolienne + + +++

* Composants organiques volatiles, goudrons et suies, particules fines, oxydes d'azote.

À noter :

  • En ce qui concerne l'électricité, son impact environnemental dépend de la manière dont elle est produite. Elle ne peut donc pas être comparée directement aux autres énergies.
  • La géothermie et l'aérothermie utilisent de l'électricité pour fonctionner. Ces systèmes ne sont donc pas entièrement basés sur des énergies renouvelables.
  • Une partie du gaz produit est du biométhane, issu de la décomposition de déchets organiques. Tout le gaz n'est donc pas fossile.
  • Les énergies renouvelables, comme la géothermie, le solaire ou l'éolien, nécessitent de produire et d'installer des dispositifs dédiés. Renseignez-vous sur la politique environnementale de leurs fabricants.

Respect de l'environnement : En savoir plus sur les atouts du gaz naturel