GRDF Questions d'énergie #

Faire construire : respecter la RT2012

Par Ooreka

Retour à l'accueil

Une maison neuve, quels que soient sa localisation, son mode de construction et sa gamme, doit respecter la réglementation thermique (RT) en vigueur. Celle-ci spécifie notamment la consommation énergétique du bâtiment, exprimée en kWhep/m².an (kilowatt-heure d'énergie primaire par mètre carré et par an).

La réglementation actuelle (RT 2012) s'applique depuis le 1er janvier 2013 et  est en ligne avec le label BBC (bâtiment basse consommation), qui constituait jusqu'à fin 2012 le plus haut niveau de performance énergétique.

La RT 2012 impose ainsi un renforcement de la qualité du bâti, de la performance et du confort d'après trois exigences de résultats relatifs à une performance globale du bâti exprimées par trois coefficients :

  • le besoin bioclimatique (Bbiomax) correspondant aux déperditions moins les apports gratuits (chaleur humaine, du soleil, etc.),
  • la consommation d'énergie primaire (Cepmax) correspondant au besoin d'énergie nécessaire pour le confort de vie sur le rendement des équipements,
  • et la température intérieure de consigne (Tic) assimilable à la température maximale atteinte au cours d'une période de forte chaleur.

Le Bbio, ou Besoin bioclimatique

Cet indicateur montre les besoins liés au chauffage, à la climatisation et à l'éclairage en fonction du bâti et de l'orientation de la maison. La valeur du Bbio doit être fournie au moment du dépôt du permis de construire.

Un bon Bbio, c'est donc des besoins énergétiques limités grâce à une conception réfléchie. Ainsi, une maison bien orientée avec une bonne isolation aura un Bbio faible et pourra donc répondre plus facilement aux exigences de la Réglementation Thermique.

Le Cep, ou coefficient de consommation conventionnelle d'énergie primaire

La consommation énergétique doit être inférieure à 50 kWhep/m² par an, modulée en fonction du type de bâtiment, de la localisation géographique, de l'altitude, de la surface de la maison et selon les émissions de gaz à effet de serre des énergies utilisées (exemple : 55 kWhEP/m² par an par exemple en Bretagne, 40 kWhEP/m² par an en Provence).

Dès lors, cette exigence impose le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement pour la maison.

La « Tic » ou Température Intérieure Conventionnelle en période de forte chaleur

Il s'agit du confort d'été. Cet indicateur impose une exigence sur la température intérieure atteinte au cours d'une séquence de 5 jours chauds inférieure à une température de référence (Ticréf) à ne pas dépasser pour garantir le confort d'été.

Le respect des exigences de la RT 2012 passe par la vérification des coefficients Bbio, Cep et Tic par l'intermédiaire d'un calcul issu d'une étude thermique. Pour chaque maison, ceux-ci devront être inférieurs à des valeurs maximales.