GRDF Questions d'énergie #

Vous déménagez ?

Par Ooreka

Retour à l'accueil

Acheter un nouveau logement, c'est souvent changer de moyen de chauffage, de production d'eau chaude, voire de mode de cuisson. Votre nouveau logement a sa propre installation, mais vous conservez une marge de choix : vous n'êtes pas obligé de vous calquer sur ce que faisaient vos prédécesseurs.

Quelle énergie choisir pour mon nouveau logement ?

Le point sur les principales énergies disponibles

Les énergies possibles sont nombreuses pour alimenter un logement : électricité, gaz naturel, propane en citerne, fioul, bois et granulés, aérothermie, géothermie, solaire... Chacune a ses avantages et ses limites.

En tout état de cause, l'énergie et le système de chauffage qui équipent votre nouveau logement auront un impact sur votre confort et votre facture énergétique.

Avant de commencer vos recherches

Clarifiez vos idées sur les énergies envisageables pour votre logement :

  • Avant tout, posez-vous la question des critères les plus importants pour vous : le confort, le coût d'utilisation, le bruit, l'impact sur l'environnement, etc.
  • Listez les énergies disponibles là où vous cherchez à vous loger, et les équipements compatibles.
  • Comparez les coûts. Vous pouvez consulter en ligne le comparatif du coût des énergies sur les 5 dernières années.
Baromètre des énergies #
Des données fiables sur le prix des énergies
Voir le baromètre

Comment savoir si mon logement est déjà raccordé au gaz ?

Votre logement est déjà équipé d'un système de chauffage électrique ou au fioul. Mais peut-être est-il également desservi par le gaz naturel ? En étant informé de toutes les énergies disponibles chez vous ou à proximité, vous avez ainsi le choix entre plusieurs systèmes de chauffage et de production d'eau chaude.

Comment savoir si vous pouvez avoir le gaz ?

Cherchez d'abord si vous avez un compteur de gaz

Le compteur de gaz est un boîtier simple, qui affiche votre volume de consommation. Vous le trouverez :

  • soit à l'intérieur de votre logement (dans le garage, la cave, l'entrée...) ;
  • soit à l'extérieur :
    • en immeuble, sur le palier ou dans un local technique ;
    • en maison, généralement en limite de propriété dans un placard coffret dédié en PVC.

Si vous avez un compteur, c'est que votre logement est déjà raccordé. Attention, s'il n'y a pas eu d'abonnement de gaz depuis six mois ou plus, il faudra demander une réouverture de ligne. Dans les autres cas, lorsqu'un occupant quitte un logement, il résilie son contrat, mais l'alimentation en gaz reste disponible.

Si vous n'avez pas de compteur ou de coffret de comptage, vous devez vérifier si votre logement est desservi par le réseau de gaz naturel.

Vérifiez que votre secteur est desservi en gaz naturel

Environ 9 500 communes, représentant plus des trois quarts de la population française, sont desservies par le réseau de distribution de gaz.

Afin de savoir si votre logement est raccordable à ce réseau, vous pouvez utiliser l'application GazMaps de GRDF pour savoir instantanément si votre logement est dans un secteur desservi en gaz naturel ou encore consulter votre mairie.

Demander le raccordement en gaz

Si votre secteur est desservi, les gestionnaires de réseaux de distribution et les fournisseurs de gaz sont à même d'étudier avec vous les possibilités de système de chauffage.

Pour demander le raccordement de votre maison au réseau de gaz naturel, il faut s'adresser au gestionnaire de réseau de distribution, en directe ou par l'intermédiaire d'un installateur ou d'un fournisseur.

Avant la fin des travaux de raccordement, vous devez choisir un fournisseur de gaz naturel et signer un contrat de fourniture. Pour obtenir la mise en service de l'installation et pouvoir consommer du gaz, il faudra présenter un certificat de conformité de votre installation intérieure que votre installateur ou un organisme certificateur vous remettront.

Faites votre demande de raccordement

Vous avez la possibilité de vous adresser directement au gestionnaire de réseau de distribution de gaz pour lui demander votre raccordement au réseau de gaz naturel. Dès lors, vous pouvez suivre personnellement l'avancement des travaux de raccordement, en restant en contact avec les différents interlocuteurs du gestionnaire de réseau.

Il existe aussi l'alternative de se diriger vers un installateur Professionnel du Gaz, qui peut vous proposer un service d'accompagnement (coordination et suivi des travaux). Il demandera alors un raccordement au réseau de gaz naturel par le gestionnaire de réseau de distribution tout en vous informant de l'avancement des différentes étapes du projet. Il sera l'intermédiaire entre vous et le gestionnaire de réseau, pour toutes les modalités techniques du raccordement.

C'est un service d'accompagnement pour le raccordement qui est totalement indépendant de la fourniture d'énergie.

Les fournisseurs de gaz naturel peuvent également vous proposer d'initialiser la demande de raccordement.

Les points techniques de votre raccordement

Le gestionnaire de réseau de distribution sera votre interlocuteur pour étudier la faisabilité du raccordement, avec son prix, le délai prévisionnel de réalisation des travaux et enfin l'emplacement du compteur gaz.

Cet interlocuteur vous transmettra un devis de raccordement précisant la nature des travaux réalisés, le prix et les conditions de paiement ainsi que la date prévisionnelle de mise en service de votre installation. Le devis demandé est gratuit.

Le gestionnaire de réseaux de distribution se chargera d'obtenir les autorisations administratives nécessaires auprès de votre mairie.

La mise en service du gaz

La mise en service du gaz naturel peut avoir lieu une fois les travaux de raccordement terminés et une fois le certificat de conformité de votre installation intérieure obtenu. Pour cela, il faut :

  1. Impérativement signer un contrat de fourniture de gaz avec le fournisseur de votre choix pour que le gaz puisse être mis en service, et ce, avant la fin des travaux de raccordement.
  2. Obtenir un certificat de conformité de votre installation intérieure de gaz. Ce document, visé par un organisme agréé, vous sera remis par le professionnel qui aura réalisé votre installation. Ce certificat atteste que votre installation intérieure est conforme à la réglementation en vigueur et il engage la responsabilité du professionnel.
  3. Lorsque vous avez signé un contrat de fourniture de gaz, le gestionnaire du réseau de distribution peut alors planifier avec vous la mise en service de l'installation, qui peut avoir lieu dès la fin des travaux de raccordement, leur paiement et la pose du compteur.

Le délai pour une première mise en service est de 5 jours généralement. Si vous demandez une mise en service "express" (effectuée sous 2 jours), des frais pourront vous être facturés.

Vous pouvez obtenir la liste des fournisseurs de gaz sur le site du Médiateur de l'énergie. Le nom du gestionnaire du réseau de distribution de votre commune (GRDF dans 95 % des cas, ou une entreprise locale de distribution dans certaines communes) peut être obtenu auprès de votre mairie.