Consommation de litre d'eau

Question détaillée

Question posée le 30/10/2013 par Anonyme

combien de litre d'eau utilise une famille de 4  personnes en 1 an en ne comptant que la douche et la chasse d'eau ??? 

Signaler cette question

8 réponses d'expert

Réponse envoyée le 01/11/2013 par Ancien expert Ooreka

Bonjour,
Cette estimation est dure à faire, car cela dépends de beaucoup de critère, aimer vous boire ou pas d'eau du robinet, en règle général on estime la consommation moyenne d'eau par personne et par jour avec douche, WC, Lavage vaisselle et linge et consommation potable, donc votre demande est dure a estimer.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 01/11/2013 par Banzaï

Bonjour
Je suis d'accord avec Henry ... sans plus de précision .... à part faire des relevés réguliers du compteur ...
Je connais certaines personnes qui dépensent autant d'eau en douche que s'il prenait un bain ....
Idem pour la chasse d'eau ... est-elle équipée du double bouton ... jouez vous le partage en ne tirant la chasse qu’après le passage du dernier .... pour les "petites commissions" bien sûr ???
Cordialement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 01/02/2014 par Ancien expert Ooreka

Bonjour,

C'est vrai que c'est toujours plus facile de de dire qu'il manque des précisions lorsqu'on a pas la réponse..

La réponse est la suivante:

Moyenne nationale:

Consommation en eau chaude: 40 à 50 litres jour par personne.
Pour la conso d'eau froide impossible à dire à l'avance car ça peut aller du simple au triple.

Par contre à partir de 4 personnes la production d'eau chaude solaire prend toute son importance, même si vous êtes dans le nord de la France ou la production solaire est moins importante ou consommation de base est également plus importante, finalement la somme des économies sera identique au sud.

Une idée de prix direct usine de chauffe eau solaire sur ce lien, ainsi que d'autres produits + la vérité sur les PAC.

Ici

Cordialement,


Daniel

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 01/02/2014 par Banzaï

Bonjour
Malheureusement .... une moyenne n'est et ne restera qu'une moyenne (d'ailleurs sujet à bien des discussions ... car elle oubli trop de paramètres au passage comme rural ou citadin, douche ou bain, jardin ou pas, potager ou pas, animaux ou pas, récupération d'eau ou pas ... par exemple) et rien ne vaudra jamais le contrôle in-situ ... pas bien difficile à faire en se penchant un peu sur son compteur.
Personnellement mon eau chaude solaire est rentable dès 2 personnes car je l'utilise aussi pour le lave linge et le lave vaisselle (en jouant sur le mitigeur pour ne pas cramer le linge et sur le réglage machine pour utiliser la température de l'eau disponible). J'avais installé le double circuit "eau chaude + eau froide" aux 2 machines dès 1980 ... bien avant d'avoir mes panneaux solaires trop onéreux pour moi à l'époque.
Et OK pour le meilleur "rendement" d'une installation solaire dans le nord que dans le sud. C'est une réalité mathématique que je vois rarement écrit ici ou ailleurs.
Cordialement

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 01/02/2014 par Ancien expert Ooreka

Le lien associé au message ci dessus;

http://media.wix.com/ugd/6d1b6f_f6156012a3c14c67872cae1...

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 01/02/2014 par Banzaï

Rare de voir un document sur les PAC abordant les choses de front sans détournement ... bravo !

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 02/02/2014 par Ancien expert Ooreka

Salut Banzaï,

Merci.je roule ma bosse depuis les années 80 dans les PAC. Ce qui me permet aujourd'hui de prendre du recul et traiter le sujet de manière objective sans langue de bois.

Je pense que peu on connue la première époque de la diffusion des PAC qui à commencé en 1980. Il s'agissait d'un programme lancé conjointement entre les quelques fabricants de l'époque et EDF..

Je suis chauffagiste depuis l’Âge de 14 ans. Apprentissage, monteur, chantier, responsable, bureau d'études technique...Etc..En 80 les PAC arrivent. Personne ne savait trop par quel coté les prendre. J'ai donc fait mon premier stage "froid" d'un mois chez CIAT. un des principal fabricant de l'époque.

Je vous explique cela car ces premières PAC fonctionnaient exactement comme l'exemple de mes PAC HOTJET, avec uniquement l'évaporateur extérieur...Donc on a rien inventé!. Pour faciliter le boulot des chauffagistes, les fabricants de ce système on progressivement disparus en France, pour aller dans le sans des PAC monobloc. Il en existait encore un il y a deux ans, et qui a finalement stoppé cette fabrication. J'ai eu l'occasion d"être en contact avec ce fabricant qui m'a répondu textuellement que les chauffagistes ne comprenaient rien à la technique évoluée des PAC, et qu'ils recherchaient avant tout des solutions faciles, en évitant de creuser la tête avec des solutions techniques les dépassant...

Résultats, il faut aller maintenant chercher ces produits en Tchécoslovaquie ou en Autriche.

Je crois avoir testé la plus grande partie des PAC du marché;, et ma conclusion reste invariable: On utilise un système destiné avant tout à faire du froid pour faire du chaud. Par nature on a faux. Les compresseurs ne sont pas destinés à cette utilisation, sauf pour faire de l'eau chaude à 45/50° maxi. Au delà, il faut utiliser une montagne d'artifice avec pour résultats des économies bidons et des compresseurs qui craquent..

Je suis maintenant en retraite et je ne faits que du commerce et conseil pour une société Anglaise. mes besoins ne sont plus les mêmes. Je n'ai donc pas besoin de pratiquer la langue de bois sur ce sujet..

On peut continuer à développer ce sujet si tu le souhaites. Je n'ai pas la prétention de tout connaitre. Les avis de chacun peuvent continuer à m'enrichir.

Bonne soirée,


Daniel

Entre discours et réalité
http://media.wix.com/ugd/6d1b6f_ad18bb9ed3db4f269e9608c...

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 02/02/2014 par Banzaï

Bonjour
Et merci de cette superbe réponse.
Votre aide désintéressée ici sera la bienvenue car beaucoup trop de personnes sont dans la panade avec des PAC mal dimensionnées et / ou mal installées.
Personnellement j'ai toujours été très dubitatif sur les perfs annoncées et à long terme des PAC ... les SAV ne suivent quasiment jamais : problèmes techniques .... donc financiers - incompétence flagrante - disparition du SAV locale voire de la marque - grosse déception sur réduction réelle en € de la consommation globale par rapport à celle annoncée ... consommation EDF qui s'envole par rapport aux autres moyens de chauffage hors électriques - donc nouveau contrat EDF - SAV annuel conseillé mais parfois obligatoire (plus de 2 kg de gaz) - chauffage d'appoint obligatoire par grand froid - etc.
Cordialement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 02/02/2014 par Ancien expert Ooreka

Bonjour,

Et voila qui résume bien la question. Pour revenir à la performance réelle et rapport investissement/Economie, il ne fait aucun doute pour moi que seule la PAC Air reste viable.

- Air-Eau moyenne température avec évapo extérieur et tout le reste à l'intérieur
- Air - Air gainable basse vitesse inversée

Cette dernière solution est peu connue des installateurs. Et comme d'habitude, quand ils ne connaissent pas, Ils avancent que cela n'est pas au point....Pourtant, si bien calculée et installée c'est LA solution par excellence en maison BBC qui n'a pas besoin de rajoutée de l'inertie d'un plancher chauffant (par exemple) à sa propre inertie d'isolation.

Il n'existe pas à ma connaissance de solution plus directe et plus économique en pompe à chaleur pour faire du chauffage, car on chauffe l'air directement sans passer par intermédiaire de l'eau. Chacun sait qu'en supprimant un échange, on gagne en performance. Pour bien comprendre comparons avec une PAC géothermique eau glycollée:

- La sonde remplie d'eau glycolée échange avec la température de la terre
- L'eau glycollée rentre dans un premier échangeur (Evaporateur) pour échanger avec le fluide frigo
- Le fluide frigo échange avec le condenseur qui réchauffe l'eau de chauffage
- L'eau du chauffage échange avec l'air de l'habitation par l'intermédiaire des corps de chauffe (Radiateurs ou plancher chauffant)

Avec la solution PAC Air gainable:
- L'air échange avec le fluide frigo
- Le fluide frigo échange directement avec l'air de l’habitation dans le condenseur fuide/Air

On aura donc supprimé deux échanges avec un gain de 10 à 15% de performance économique...Si la PAC est bien calculée on peut être autonome sans aucun appoint jusqu'à -10°. C'est mon cas personnel. Je chauffe ma maison avec cette solution depuis plus de 10 ans sans aucun problème. Ma conso chauffage pour 140 m2 est de 600/700 € suivant les saisons.

L'essentiel pour un confort au top, c'est le calcul aéraulique des gaines afin de limiter la vitesse à 3m/s pour n'avoir aucune sensation de courant d'air ni aucun bruit.

L'autre règle c'est de reprendre avec l'air avec une seule grille de reprise en partie basse. Cela permet d'obliger l'air chaud à descendre dans toute la maison et donc d’équilibrer la température entre sol le plafond et le sol. Ce qui est impossible avec toutes les autres solutions de chauffage.

La grille de reprise équipée d'un filtre assainie en même temps l'air de la maison....Toujours impossible avec toutes les autres solutions de chauffage.

Avantages du système:

- Idéal pour les maisons bois et BBC en général
- Totalement silencieux et propre
- Aucune sensation de courant d’air
- Equilibrage des températures entre le sol et le plafond
- Pas d’inertie à gérer
- Réactivité immédiate de confort
- Pas de risque de gel
- Gain de place (pas de radiateurs)
- Confort des jambes (Pas de Chauffage sol)
- Climatisation type professionnelle
- Filtration permanente de l’air
- Economique
- Facile à installer

Volia pour le sujet PAC air gainable à voir ici:
http://media.wix.com/ugd/6d1b6f_e618ea5bb3494e5badb33c7...


Cordialement,


Daniel

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 03/02/2014 par Banzaï

bonsoir
Lors de mes recherches sur une PAC, un des intervenants m'avait proposé une PAC gainable ... "qu'es a quo" ??? Donc il m'a expliqué et me précisait que ma maison de plein pied avec combles non aménageables était l'idéal. Cerise sur le gâteau, la "grosse machine" qui distribue l'air pouvait être installée au grenier d'une grange contiguë (150 m2 de place !) et au même nouveau que les combles.
Seule bémol ... plus de 2 kg de gaz et donc contrôle obligatoire annuel et pas donné ... il a été honnête de me prévenir.
Cordialement

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 03/02/2014 par Ancien expert Ooreka

Bonsoir Banzaï,

Effectivement une maison plein pieds avec combles non aménageable est l'idéal pour le gainable.

Pour ce qui concerne le contrôle obligatoire, nous voici au cœur d'un problème...Je dirais.. d'un scandale. Le sujet mérite qu'on s'y attarde.

Questions:
- Que se passerait-il si personne n'intervient sur la PAC ?
- Quel est le risque pour l'utilisateur ?

A ces deux questions je répond; Rien pour la PAC et rien pour l'utilisateur.

Explications: Un système frigo est étanche par nature. En cas de fuite(Très rare) le pressostat de sécurité BP (Basse pression) arrête la PAC qui se met en sécurité. A ce moment on peut appeler le dépanneur.

Supposons maintenant qu'un contrat de maintenance existe et que l'intervention vient de se faire. Tout est OK;. Deux jours plus tard une fuite se déclare...C'est encore le pressostat BP qui mettra la PAC en sécurité. Le SAV est passé pour rien. A moins qu'il ne soit madame soleil pour deviner que la panne va avoir lieu.

Autre cas: il s'agit d'une micro fuite qui se déclare le lendemain du contrôle. Si c'est vraiment infime, le dépanneur ne la verra que l'année d'après..Pendant ce temps le fluide s'et déversé dans la nature. Mais encore une fois il y a de très grande chance que ce soit le pressostat BP qui la stoppe. A quoi a servit le contrôle ?

Conclusion, ma PAC tourne depuis 10 ans et n'a jamais vu personne. Celles de très nombreux anciens clients depuis plus de 15 ans pour certains. Pareil sans aucun contrat d'entretien et sans aune intervention SAV.

J'en ai eu une qui tournait depuis...30 ans. Une CIAT de 1985 avec du R22, sans jamais avoir été contrôlée, ni aucun SAV.. Je l'ai remplacé pour gagner de la performance.C'était un compresseur à piston qui était comme neuf. Le fluide était toujours là, en totalité.

Donc je maintiens que c'est un vrai scandale, car je voudrais bien savoir ce qu'on peut faire comme entretien à une PAC qui fonctionne correctement ?? Et ben, rien à part faire du cinéma en posant les mano pour contrôler les pressions dont sait pertinemment qu'elles sont bonnes car la PAC serait en sécurité. Je n'a jamais vu une fuite attendre le passage du dépanneur pour se déclarer !

Ca va certainement faire bondir certains, mais pas de problème on est là pour discuter..

Bonne soirée,


Daniel

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !