diminuer le chauffage la nuit fait il faire des économies?

Question détaillée

Question posée le 02/03/2015 par Anonyme

J'ai une maison de 120 m2 ancienne rénovée ( isolation des murs par l'intérieur et double vitrage)

PAC eau -eau stiebel eltron

Heures creuses de 0h à 8h

Actuellement je diminue le chauffage de 19 à 17 degré entre 22h et 6h

dans cette configuration est ce que je fais des économies ou serait il plus intéressant de laisser une température constante?

merci pour vos réponses

Signaler cette question

6 réponses d'expert

Réponse envoyée le 02/03/2015 par EXPERTISE-BATIMENT.EXPERT

Bonjour,
L’apport en chaleur doit compenser les déperditions de chaleur à travers les parois. Or les déperditions de chaleur sont directement proportionnelles à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur. De ce fait, diminuer la température la nuit engendre mathématiquement une baisse de la consommation énergétique.
Cependant, il faut prendre en compte l’inertie des murs et leur capacité à emmagasiner puis à restituer de la chaleur. Sur des murs à forte inertie et sans isolation, l’économie réalisée en baissant la température la nuit sera plus faible, car le matin, il faudra recharger le mur en chaleur.
Sur des murs à faible inertie (ex : monomur + isolation par l’intérieur), l’économie sera plus importante.
Il faudra également tenir compte :
- du niveau d’isolation de l’enveloppe et la perméabilité à l’air du bâti qui augmenteront ou abaisseront les économies.
- du mode de production de chaleur : une chaudière gaz à condensation et à brûleur modulant offre son meilleur rendement à 35% de sa puissance et par conséquent, le matin lors de la relance, en fonctionnant à 100% de sa puissance, elle n’offre pas le meilleur rendement. De même, si la température du régime d’eau s’élève lors de la relance, il deviendra difficile de tirer bénéfice de la condensation. Quant à une pompe à chaleur, son meilleur rendement se situe à 100% de sa puissance et par conséquent, lors d’une relance, elle offre ses meilleures performances.
Enfin, il faut également prendre en compte la notion de confort, la perception de chaleur par le corps est la moyenne de la température de l’air et de la température des parois. Si le matin la température des parois a baissé de 2°, il faudra le matin augmenter la température de consigne d’un degré pour avoir la même sensation de température.
En résumé, en diminuant la température la nuit, il y aura économie, mais difficile de la quantifier sans une étude thermique.
Bien cordialement.
PV

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 03/03/2015 par Novathec

Bonjour Pierre,

Pour revenir à la pompe à chaleur , il est très juste de dire qu'elle a son meilleur rendement à 100 % de sa puissance. Ce qui sous entends que les PAC avec système inverter réduisant toutes leur puissance dans la plage de puissance de 50 à 100 % ont finalement une impact négatif sur le rendement. Mais ça personne ne veut en entendre parler pour se donner bonne conscience de proposer l'inverter en laissant croire à des vertus économiques stériles...

A cette triste réalité s'ajoute la fragilité électronique du système inverter qui a laisser sur le carreaux des milliers de compresseurs pour le bonheur des fabricants et des services SAV. Je sais que ce qui précède ne fera pas plaisir à certain, mais la verité a besoin d'être étallée de temps en temps.

Pour ma part, j'ai abandonné depuis longtemps l'inverter pour le remplacer par un compresseur Scroll normal à démarrage progressif. Et là je n'entends plus parler de casses de carte électronique et de compresseurs...De plus j'utilise la technologie "BASSE PRESSION" avec toute la partie chaude à l'intérieure. Voir schéma ci dessous, et là encore c'est du pur bonheur de fonctionnement et de résultats économiques.

http://static.wixstatic.com/media/6d1b6f_c8fe379f6e7043...

Cordialement,


Daniel
Novathec

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 02/03/2015 par Banzaï

Bonsoir
Bien sûr que quand vous êtes bien au chaud sous la couette, il est inutile de chauffer la maison comme si vous y déambuliez. Au passage c'est idem s'il n'y a personne dans la maison dans la journée (école - travail - etc).
Il suffit de programmer la remontée à la température de jour, un peu avant de se lever ou le retour du 1°. Le soir 22h doit être OK en fonction de la moyenne des couchers.
Tout °C gagné sont des € dans la poche, ne serait ce que pour amortir le surcout du contrat EDF jour / nuit.
De plus avec une bonne isolation et l'inertie thermique de la maison, le chauffage ne se déclenchera presque pas dans la nuit.
Cordialement

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 02/03/2015 par Anonyme

Merci pour vos 1ère reponses
Je me posais la question car vu la plage horaire de mes heures creuses qui sont justement la nuit (0h_8h) ...
De plus d'autre personnes ont tendance à dire que l'économie réalisée est rattrapée voire dépassée le matin pour récuperer la température de confort ?

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 03/03/2015 par M.R SERVICES

bonjour
tous les spécialistes s'accordent (pour une fois) à dire que 1° représente 7% d'économie, il ne faut pas avoir plus de 3° de différence entre la plage confort et la plage économique dans votre cas c'est l'idéal.
Cdlt

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 03/03/2015 par Novathec

Bonsoir,


Sachant que chaque degré coûte 7% d'énergie, il est en effet conseillé de procéder à une baisse de température la nuit et en cas d’absence de plus de 4 heures. Vous pouvez diminuer de 3° sans problème à condition d'avoir une régulation programmable pour faire redémarrer la bonne température 1H avant.

Cela ne s'applique pas pour un plancher chauffant car trop d'inertie. Ce qui compte avant tout c'est de disposer sur votre installation d'une régulation type loi d'eau agissant sur une vanne de mélange motorisée, et contrôlée par une sonde extérieure et départ d'eau depuis votre ballon tampon.

Voir schéma ci dessous
http://static.wixstatic.com/media/6d1b6f_9994b194e49d4a...

Pour info nous distribuons en direct usine tous les composants et produits de notre schéma.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 03/03/2015 par Novathec

Bonjour Pierre,

Pour revenir à la pompe à chaleur , il est très juste de dire qu'elle a son meilleur rendement à 100 % de sa puissance. Ce qui sous entends que les PAC avec système inverter réduisant toutes leur puissance dans la plage de puissance de 50 à 100 % ont finalement une impact négatif sur le rendement. Mais ça personne ne veut en entendre parler pour se donner bonne conscience de proposer l'inverter en laissant croire à des vertus économiques stériles...

A cette triste réalité s'ajoute la fragilité électronique du système inverter qui a laisser sur le carreaux des milliers de compresseurs pour le bonheur des fabricants et des services SAV. Je sais que ce qui précède ne fera pas plaisir à certain, mais la verité a besoin d'être étallée de temps en temps.

Pour ma part, j'ai abandonné depuis longtemps l'inverter pour le remplacer par un compresseur Scroll normal à démarrage progressif. Et là je n'entends plus parler de casses de carte électronique et de compresseurs...

De plus j'utilise la technologie "BASSE PRESSION" avec toute la partie chaude à l'intérieure. Voir schéma ci dessous, et là encore c'est du pur bonheur de fonctionnement et de résultats économiques.

http://static.wixstatic.com/media/6d1b6f_c8fe379f6e7043...

Cordialement,

Daniel
Novathec

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 06/11/2016 par Anonyme

bonjour votre lien ne marche pas .
cordialement

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 06/11/2016 par Banzaï

Bonjour
Ce lien a plus de 1,5 ans ... ceci explique peut être cela ...
Cordialement

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 04/03/2015 par ENERGIES SERVICES

Bonjour
J'ai tendance à dire qu'avec une PAC on ne fait pas de réduit la nuit
L'économie réalisé la nuit sera perdue à la relance du matin (peu de calories par temps froid, avec perte du COP), d'autant que vous êtes en HC la nuit
Au mieux faites une chute de 1°C d'ambiance, c’est comme cela que je règle le chauffage des PAC que j’entretiens
Il est vraisemblable que l’économie réalisé soit perdue à la relance avec une sensation d'inconfort la nuit
Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !