Isolation d'une maison ancienne

Question détaillée

Question posée le 25/10/2017 par Vicaire

Bonjour.

j'ai une maison bâtie juste après la 2° guerre mondiale, donc sans isolation et avec plafonds assez hauts, 3m environ.

J'ai fait installer du double vitrage partout mais ça ne suffit pas.

Or l'isolation des murs à l'intérieur "mangerait" de la surface, de par son épaisseur, et si je la fait faire dehors ça me coûtera le prix d'une maison entière.....

Que faire?

merci pour votre aide et vos idées.

Cordialement.

Signaler cette question

7 réponses d'expert

Réponse envoyée le 25/10/2017 par yves bouxirot

Bonjour,
quelle est la composition de vos murs ? à moins d'être en présence d'un mur double avec un vide d'air, vous devez soit les isoler par l'intérieur ou par l'extérieur. Avec une préférence pour cette dernière solution qui vous permettra d'avoir une bien meilleure inertie très utile pour votre confort en été et pour faire des économies en hiver. N'oubliez pas d'isoler également le sol du plancher bas, du plancher haut et de mettre en place un système de ventilation mécanique (simple flux hygroréglable par exemple) pour renouveler l'air, d'autant plus que vous avez changé vos fenêtres.
Cdlt

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 26/10/2017 par Anonyme

ok, merci !!

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 26/10/2017 par Marc Isover

Bonjour,

Les déperditions thermiques des fenêtres représentent environ 12 % des déperditions totales d’une maison. Les toitures représentent 30 %, les murs et les sols 16 %, la ventilation (renouvellement d’air) 20 %. Il faut donc commencer par traiter en priorité les postes les plus importants (lire ici http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Is...) : isoler les combles, diminuer la hauteur sous plafond en réalisant des faux plafonds pour diminuer le volume chauffé, isoler les murs quitte à perdre un peu de surface habitable si c’est réalisé par l’intérieur (budget moins important et rénovation progressive possible). Une VMC, d’autant plus que vous avez changé vos fenêtres et augmenté ainsi l’étanchéité à l’air, est un moyen indispensable pour assurer un renouvellement contrôlé de l’air ambiant ainsi qu’une régulation de l’hygrométrie.

Des objectifs de résistance thermique R sont « usuels » selon les parois. En combles, il est préconisé de viser R=8 m².K/W, 4 en murs, 4 en sols. Après, c’est une question de choix et de compromis mais il n’y aura pas d’amélioration que ce soit au niveau confort et économies d’énergie sans chercher à atteindre de bonnes performances d’isolation.

Je vous invite à naviguer sur ce site http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-thermique/Is... dans les différentes rubriques pour avancer sur le sujet et le tiens à votre disposition pour répondre aux questions que vous pourrez vous poser. Vous trouverez également des informations sur notre site notamment dans l’onglet des guides.

Bien cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 26/10/2017 par Anonyme

parfait, merci beaucoup !!

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 26/10/2017 par Architecte PACA

Bonjour,

Dans le cadre d'une rénovation ancienne, il vous faut faire attention à ne pas trop étancher la maison sinon, le taux d'humidité va grimper à grande vitesse et dégrader votre bien.
Il vous faut avoir une ventilation naturelle gérée éventuellement par une VMC simple flux.

Concernant l'isolation les déperditions sont majoritaires en toiture (si les murs sont épais).
Les isolations sont soient intérieures, soit extérieures (sachez que des aides existent contactez l'ADEME de votre secteur).
L'ADEME vous mettra en contact avec des professionnels pouvant vous proposer un rapport qualité/prix avec les aides appropriées pour que cela ne vous coûte pas les yeux de la tête.

Vous pouvez aussi contacter les architectes de la rénovation reno.archi

Signaler cette réponse
4

personnes ont trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 26/10/2017 par Anonyme

merci !!!

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 27/10/2017 par Marc WIP

Bonjour,
Je croyais que, en regardant ce schéma http://www.toutsurlisolation.com/Choisir-son-isolant/Le..., même si les murs sont épais, cela n'isole peu ou pas.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 27/10/2017 par

Vous avez raison, les murs même épais n'isolent que peu ou pas. Mais si la maison est de plain-pied, le toit représente à lui seul 30% de la déperdition. A l'inverse, si la maison est sur 3 étages, le toit ne représente plus grand chose comparé aux murs. En bref, c'est aussi une question de surface relative.

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 02/11/2017 par IMD

Bonjour,

une solution s'offre à vous : l'isolant mince.

ci-dessous un lien vers nos conseils de pose pour ce type d'isolation.

http://www.isolantmince-discount.com/fr/content/8-telec...

cordialement.
THOMAS

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 02/11/2017 par Marc WIP

Bonjour,
Les "isolants minces" devraient d'appeler "produits minces réfléchissants" car leur résistance thermique est insuffisante pour avoir le droit à l'appellation d'isolation. Voir les avis de l'ADEME à leur sujet.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 03/11/2017 par ouateco

Bonjour Monsieur, à l'époque de la construction de votre maison, la notion d'isolation était peu répandue et souvent, un vide d'air été installé derrière le doublage pour favoriser le confort. J'en profite pour vous préciser que le meilleur isolant est "l'air enfermé inerte"... C'est pour cette raison que les murs étaient doublés en enfermant de l'air.
Je vous conseille de regarder si vous avez ce vide d'air derrière votre doublage. Si c'est le cas, vous pourriez envisagez d'insuffler de la ouate de cellulose pour remplir les vides. En fonction de votre localisation, nous pourrions vous proposer un chiffrage par un artisan formé à la mise en oeuvre, par insufflation, dans les règles de l'art. Pour être certain de bien insuffler, il faut minimum 8 centimètres de vide (insufflation à 55 kilos du m3 pour éviter le tassement dans le temps).
Concernant vos plafonds, vu la hauteur, il est assez simple de réaliser un doublage qui peut également être insufflé en ouate de cellulose (en respectant les règles liées au poids supportés par les plaques de plâtre cartonnées). L'avantage d'un isolant biosourcé avec de la masse est que vous allez gagner en inertie tout en laissant respirer votre maison. Vous trouverez des informations complémentaires sur ce lien
https://www.ouateco.com/fiches-techniques/insufflation-...
Cordialement. Thierry pour Ouateco

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 07/11/2017 par atoutliege

Bonjour,
L'isolation par l'extérieur demeure la plus efficace et plus simple. Vous pouvez isoler par étape en fonction de votre budget en commençant par le mur au nord. Beaucoup de travaux d'isolation peuvent être réalisés par soi même si vous ne recherchez pas les aides fiscales.
Cordialement
Alain Artus

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 08/11/2017 par Marc WIP

Bonjour,
Ce n'est (hélas) pas la moins coûteuse non plus. si on procède face par face, cela crée un pont thermique (provisoire si on poursuit les travaux) important dans les angles et des différences de couleur de l'enduit ou bardage entre les différentes parties de la façade. Il faut, je trouve, déjà un bon niveau de bricolage pour faire les choses bien comme il faut en tant que bricoleur particulier. Outre l'isolant à poser dans les règles de l'art, il y a le parement qui n'est pas si facile que ça à bien réaliser.
Bien cordialement

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !